PDF à télécharger
- Un bon conteur

Description de l'activité

Improviser une histoire en groupe.

horlogeDurée
1 période

Intention pédagogique
Apprendre à manipuler la trame d'un récit. Développer la créativité, l'écoute et la rapidité d'esprit.

Type d'activité
Art dramatique, expression corporelle.

Préalable
Visionnement d’un documentaire de la série Humanima et/ou visite du site humanima.com – Humanima TV, section Découvrir.

Compétences liées au domaine d'apprentissage
Domaines d’apprentissage : langue, arts.
Discipline : français.
Compétence disciplinaire : communiquer oralement.
Discipline : art dramatique.
Compétence disciplinaire : créer des oeuvres dramatiques.

Compétences transversales
Intellectuel : exploiter l’information.
Personnel et social : coopérer.

Domaines généraux de formation
Environnement et consommation : présence à son milieu.

Déroulement de l'activité

1) Chaque élève produit au moins trois situations initiales en lien avec Humanima. Les situations initiales sont inscrites sur des feuilles séparées et déposées dans une banque d’idées.

2) Les élèves prennent position sur des chaises disposées en cercle. L'enseignant commence l'activité en
servant de modèle. Une situation initiale pigée dans la banque d’idées sert d’amorce. L'enseignant se lève et commence à raconter l’histoire. (exemple : Dans un temps très lointain, à des centaines de lieux d'ici, une femme aux pouvoirs particuliers élevait des chevaux sauvages.) Au moment voulu, l’enseignant frappe dans ses mains et l’élève à sa droite se lève pour continuer le récit. Lorsque l'enseignant frappe à nouveau dans ses mains, c’est à l’élève suivant de poursuivre le récit. Chaque intervention dure une quarantaine de secondes.

3) Quand tous les élèves sont intervenus, l'enseignant fait un retour sur la trame de l’histoire racontée afin que le groupe soit en mesure de se remémorer les principales étapes du récit. Le groupe identifie quels élèves étaient de bons conteurs et pourquoi, afin que chacun tente de s'améliorer au prochain tour. Un bon conteur est généreux de sa personne, il partage ses idées, il bouge, est expressif et sait se mettre dans la peau de ses personnages.

4) L'activité se termine par un retour en groupe sur l'amélioration de chacun dans ses talents de conteur.
L'enseignant amène les élèves à comprendre que la trame d'un récit ne change jamais, peu importe l'histoire racontée.