AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Le poisson-chandelle, une espèce en voie de disparition

06-08-2011

poisson

L'eulakane, connu sous l'appellation « poisson-chandelle », figure désormais sur la liste des espèces en voie de disparition. Ce petit poisson de 20 à 25 cm qu'on trouve sur les côtes du Pacifique, allant de l'Alaska à la Californie, se fait de plus en plus rare.


L'eulakane est le poisson le plus gras de toutes les espèces connues dans le monde. Il doit le nom de poisson-chandelle au fait qu'une fois séché, il s'enflamme au contact d'une simple étincelle. Il constitue pour les Autochtones une source importante de nourriture.


La population de ce poisson a baissé de 98 % durant les 10 dernières années. Elle est en déclin constant et a atteint 10 tonnes en 2008. Environ 1 000 tonnes d'eulakane remontaient le fleuve Fraser chaque année, précise le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada.


Aucune étude ne permet encore de comprendre les facteurs qui ont mené à la disparition du poisson-chandelle dans les eaux côtières.


Selon Daniel Pauly de l'Université de Colombie-Britannique, le réchauffement climatique pourrait être une explication logique.


La disparition de ce poisson serait non seulement une tragédie pour les Premières Nations, mais aussi pour le monde entier. Si rien n'est fait pour changer la situation, avertit Daniel Pauly, de nombreuses autres espèces de poissons subiront le même sort dans le monde.


D'après le reportage de Benoît Clément


Source:  Radio-Canada.ca


Bookmark and Share