AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Planter des arbres pour sauver les koalas ?

29-07-2011

koala

Le koala est un marsupial arboricole herbivore endémique d’Australie. Il est surtout le seul représentant encore vivant de la famille des Phascolarctidés. Se trouvant aujourd’hui principalement dans les régions côtières de l’Australie méridionale et orientale, les koalas aiment particulièrement habiter dans des régions où l’humidité est assez importante pour garantir le maintien des forêts, et pour cause : ils ne mangent que les feuilles de certaines variétés d’eucalyptus et de gommiers.


Bien que cet animal ne figure ni sur la liste rouge des espèces menacées établie par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) ni sur celle du gouvernement australien, il voit tout de même sa population diminuer d’années en années. Une chasse menée à grande échelle contre lui au début du XXe siècle a largement fragilisé le koala d’Australie et si l’interdiction de le chasser instaurée en 1927 a en partie permis une augmentation des stocks, la déforestation et donc la perte de son habitat naturel ainsi que la maladie ont depuis pris le relais. La situation en Nouvelle-Galles du Sud est aujourd’hui préoccupante.


Une exception toutefois : la ville de Gunnedah, où le nombre de koalas a augmenté ces dernières années. Selon un récent rapport, l’explication résiderait dans une campagne massive de reforestation au début des années 1990. Le directeur de ladite étude Mathew Crowther  se demande maintenant si des initiatives analogues pourraient être menées dans d’autres régions où le koala est en déclin. Jusque là, les experts s’accordaient sur le fait que les koalas avaient besoin de vieux arbres d’eucalyptus pour se nourrir. L’évolution constatée à Gunnedah tend à prouver que de jeunes arbres feraient tout aussi bien l’affaire. Aux autorités concernées de méditer là-dessus…


Crédit photo : flickr - Webbaliah


Source: Zegreenweb.com


Bookmark and Share