AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Des escargots qui brillent

10-02-2011

escargot

De premières indications expliquent les flashs de lumière produits par un escargot de mer mal connu.


Deux chercheurs de la Scripps Institution of Oceanography ont étudié Hinea brasiliana, un petit escargot de mer qui vit sur les littoraux rocheux. Les pêcheurs et les plaisanciers connaissent son aptitude à produire de la lumière. Mais les scientifiques ont découvert que plutôt que d’émettre un faisceau de lumière, l’escargot utilise sa coquille pour diffuser une vive lumière bioluminescente verte. Dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les auteurs estiment que cette luminescence permet d’éloigner les prédateurs potentiels en créant l’illusion d’un animal plus grand.


Dans des expériences menées dans l’Aquarium expérimental de la Scripps, ils ont constaté que l’escargot se mettait à briller lorsqu’il est confronté à une menace potentielle, comme la présence d’un crabe ou d’une crevette à proximité. « Il est rare qu’un escargot qui vit au fond de l’eau produise de la bioluminescence », a déclaré Nerida Wilson, un des auteurs. « Donc, c'est encore plus étonnant que cet escargot ait une coquille qui maximise le signal de façon efficace. »


Découvrir comment l'escargot répand sa lumière a été une surprise pour les chercheurs car cette espèce se caractérise par des coquilles jaunâtres qui semblent étouffer la transmission de la lumière. Mais en fait, quand l'escargot produit la bioluminescence verte à partir de son corps, la coquille agit comme un mécanisme permettant de disperser spécifiquement cette couleur verte de la lumière. Pour les auteurs, cette découverte présente un intérêt pour les recherches en bio-ingénierie en optique.


«La capacité de diffusion de la lumière que nous voyons avec cet escargot est beaucoup plus grande que les documents de référence comparatifs », a déclaré Dimitri Deheyn, du Scripps' Marine Biology Research Division. « Notre prochain objectif est de comprendre ce qui procure à la coquille cette capacité et qui pourrait être utilisé pour obtenir des matériaux avec des performances optiques de meilleure qualité. »


Source:  Sciences et Avenir.fr   15/12/2010


Bookmark and Share