AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Rat-trompette en perdition

31-01-2011

espèce menacée

Le Desman des Pyrénées, moins photogénique que l'ours mais tout aussi menacé


Le Galemys pyrenaicus, ou rat-trompette, n'a été décrit qu'en 1811 par le naturaliste Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, une découverte relativement tardive qui en dit long sur les difficultés à cerner un mammifère essentiellement nocturne passant le plus clair de son temps dans l'eau.


Présent dans les rivières pyrénéennes, le rat-trompette encore appelé desman est d'aspect étrange. Petite boule doté d'une fourrure épaisse bien utile pour survivre dans des eaux glaciales, il est affublé d'une espèce de trompe qui lui sert à respirer et fait parfois office de tuba. Celle-ci l'aide également à détecter les larves d'insectes aquatiques dont il se nourrit. Ses pieds sont palmés et ses pattes inférieures peuvent se déployer perpendiculairement au reste du corps à la façon d'une paire de rames.


Cette curieuse espèce est aujourd’hui gravement menacée par les perturbations du milieu provenant des aménagements de cours d'eau ou des ouvrages hydrauliques, le canyoning qui réduit le nombre des larves d'insectes, les pollutions des rivières ou la prédation par des espèces invasives comme le vison d'Amérique.


Un plan national de sauvegarde vient d’être mis en place par le Muséum de Toulouse s'est associé avec le Conservatoire régional des espaces naturels de Midi-Pyrénées (CREN) afin de sensibiliser le public à son existence et mettre en place des mesures de protection.


Source: Sciences et Avenir.fr


Bookmark and Share