AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Certaines espèces ne peuvent fuir

20-12-2010

ours polaires

C'est le cas de l'ours polaire, qui se sert de la banquise comme d'une plateforme pour chasser les phoques et constituer ainsi des réserves de graisse avant le jeûne estival. Il n'a nulle part où aller. Or la fonte printanière des glaces avance de 8 jours par décenie. La saison de chasse de l'ours est ainsi de plus en plus courte tandis que le jeûne est de plus en plus long. Dans la baie d'Hudson au Canada, la population d'ours polaires a chuté de 22 % depuis 1987. Les ours sont devenus plus maigres : les femelles pèsent en moyenne 70 Kg de moins qu'il y a trente ans. Condamné à disparaître si l'Artique fond, l'ours blanc est devenu, bien malgré lui, le symbole du réchauffement climatique et des risques qui l'accompagnent.


Source: Interactif.bleublog


Photo: Kranmvoussanos.unblog.fr


Bookmark and Share