AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les phoques d’hiver

01-12-2010

Les migrations d'automne amènent la plupart des mammifères marins à quitter le Saint-Laurent, mais d'autres arrivent pour y passer l'hiver. C'est le cas du phoque du Groenland. Ce phoque grégaire se reconnaît à son pelage clair orné d'une large bande noire évoquant un fer à cheval ou une harpe. Après un voyage de quelques milliers de kilomètres, ces phoques atteignent le Saint-Laurent parfois à bout de ressources. C'est pourquoi on en observe sur les berges, prenant un repos bien mérité. Il n'est pas rare à l'automne de voir un phoque du Groenland passer plusieurs heures, voire quelques jours, sur une plage. Est-il en difficulté? Probablement pas, mais il faut cependant éviter de s'en approcher, autant pour le protéger que pour se protéger. En effet, ce carnivore peut mordre s'il se sent menacer et ainsi transmettre des maladies, aux humains ou aux animaux domestiques comme les chiens. Si vous rencontrez un phoque du Groenland sur le rivage, vous pouvez le signaler au Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins, au 1-877-722-5346. L'équipe évaluera avec vous si le phoque est en difficulté, si l'achalandage nécessite qu'on affiche des consignes de sécurité à proximité de l'animal ou si d'autres précautions sont nécessaires. Déjà deux signalement ont été faits au Réseau cette semaine, l'un à Métis-sur-Mer et l'autre à Pointe-au-Père.


Source: Baleines en direct, GREMM


Bookmark and Share