AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

La nouvelle Coalition Saint-Laurent réclame un moratoire sur les activités pétrolières dans l’ensemble du golfe du Saint-Laurent

21-11-2010

Quatre groupes environnementaux, Attention FragIles, la Fondation David Suzuki, Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs (SNAP) viennent de se rassembler et de créer la Coalition Saint-Laurent le 5 novembre 2010 avec pour objectif de convaincre les instances gouvernementales d'adopter, sans délai, un moratoire sur l'exploration et l'exploitation gazière et pétrolière dans l'ensemble du golfe du Saint-Laurent. « Avant d'ouvrir la porte à ce type d'industrie, il faut collectivement se demander si nous sommes prêts à explorer et exploiter le gaz et le pétrole dans le golfe Saint-Laurent et à en assumer les impacts », affirme Danielle Giroux, présidente d'Attention FragIles et porte-parole de la nouvelle coalition.


Rappelons que dans le golfe du Saint-Laurent, l'entreprise Corridor Ressources a déjà réalisé des travaux d'exploration cet automne en dépit des avis scientifiques s'y opposant; la prochaine étape pourrait être celle du forage exploratoire avant 2012. Ces levés sismiques ont été autorisés par un office relevant du fédéral et de la province de Terre-Neuve-et-Labrador dont un tiers du gisement se situe sur son territoire, les deux tiers étant sous la juridiction du Québec. Mais Québec a instauré, sur son territoire, un moratoire sur ces activités d'exploration jusqu'en 2012, le temps d'obtenir les résultats de l'Evaluation environnementale stratégique (EES) en cours.


Pour l'article complet, consultez Les actualités du Saint-Laurent, GREMM


Bookmark and Share