AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Il faut réduire la pêche au thon rouge mais de combien ?

04-11-2010

Le comité scientifique de la CICTA, l'organisme international gérant les pêches mondiales de thonidés, préconise sans le dire vraiment une baisse drastique des prélèvements de thon rouge, une espèce menacée depuis des années.


Le quota de pêche mondial de thon rouge devrait en 2011 être descendu à 13.500 tonnes pour que la population de ce poisson puisse se reconstituer en 2022, du moins avec une probabilité de 63 % : c'est ce qu'affirme le dernier rapport du comité scientifique de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA).


13.500 tonnes, c'est le quota mondial qui avait été arrêté par la CICTA en novembre 2009, donc pour l'année 2010, alors qu'il était auparavant de 22.000 tonnes. Mais il est bien difficile de savoir si les pays pêcheurs (chacun disposant d'un quota) ont bien respecté la limite imposée. Au mois de juin de cette année, la Commission européenne a décidé d'anticiper d'une semaine la fermeture de la pêche au thon rouge, le quota ayant déjà été atteint.


Les pêcheurs français, relayés par le ministre concerné (Bruno Le Maire pour Agriculture et Pêche), affirmaient, eux, que leur quota n'avait pas encore été atteint. C'est qu'il est difficile de savoir quel est le montant des prises réelles. Mais on sait qu'elles sont largement supérieures aux quotas autorisés.


Pour l'article complet, consultez futura-sciences.com


Bookmark and Share