AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Biodiversité: 193 pays au chevet du «tissu vivant de la planète»

01-11-2010

biodiversite

Comment enrayer la perte des espèces animales et végétales, l'érosion de la biodiversité, «tissu vivant de la planète» ? Les représentants de 193 pays se retrouvent à partir lundi à Nagoya, dans le centre du Japon, pour esquisser des réponses.


La 10e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique rassemble pendant 12 jours l'ensemble des pays ayant signé ce traité adopté au Sommet de la Terre à Rio en 1992.


Surexploitation des ressources, pollution, modification des habitats, espèces exotiques envahissantes, changement climatique: le taux d'extinction des espèces animales et végétales est désormais «jusqu'à 1 000 fois plus élevé» que le taux historique connu jusqu'à ce jour, rappelle l'ONU.


Une espèce d'amphibien sur trois, plus d'un oiseau sur huit, plus d'un mammifère sur cinq et plus d'une espèce de conifère sur quatre sont menacés d'extinction au niveau mondial. L'appauvrissement porte aussi sur les gènes et les écosystèmes, une menace réelle pour de nombreux secteurs, au premier rang desquels l'alimentation.


Pour l'article complet: Cyberpresse


Bookmark and Share