AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les papillons se soignent par les plantes

21-10-2010

papillons monarques

Les papillons monarques se nourrissent de feuilles qui sont bonnes pour leur santé et les femelles seraient capables de choisir le meilleur plant pour leurs futures chenilles!


Célèbres pour leurs migrations saisonnières de quelque 3.000 kilomètres entre l’Amérique du Nord et le Mexique, les papillons monarques ne sont pas seulement étonnants pour leur capacité d’orientation. Ils ont aussi une pharmacopée très intéressante, selon des biologistes en entomologistes de l’université Emory (États-Unis).



Les bienfaits de la digitaline


Le monarque se nourrit de plantes de la famille des asclépiades, qui produisent toutes des cardénolides, molécules potentiellement toxiques pour les vertébrés. La plus connue est la digitaline, issue de la digitale pourprée, utilisée en pharmacie pour son action sur le rythme cardiaque. 


Les chenilles du monarque ne sont pas sensibles aux cardénolides : en revanche elles les accumulent dans leur organisme pour être toxiques et décourager les prédateurs. Certaines asclépiades contiennent des niveaux élevés de cardénolides et sont donc très toxiques pour les vertébrés, d’autres moins.


Pour l'article complet, consultez Sciences et Avenir.fr


Pour en apprendre davantage sur les papillons monarques, consultez notre Encyclopédie Découverte


Bookmark and Share