AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent: 3% interdit à l'activité humaine

08-10-2010

(TADOUSSAC) Dans son nouveau plan directeur, le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent inclut maintenant des zones de protection intégrale, autour de 35 kilomètres carrés d'aires marines où toute activité humaine est désormais interdite. Cela représente près de 3% de la superficie de ce gigantesque territoire jouxtant Charlevoix, la Côte-Nord et le Saguenay.


«Ce plan de zonage vient concilier les besoins de protection dans les endroits sensibles», confirme le directeur général, Daniel Langlois. Les pourtours de plusieurs îles, notamment Rouge, Blanche et aux Fraises, les abords de Cap-Bon-Désir, Cap-Éternité, Baie-Sainte-Marguerite, Pointe-Noire et Cap-de-la-Tête-aux-Chiens sont identifiés.


Sur les 1245 kilomètres carrés que comprend le parc, près de la moitié (43%) porte maintenant l'étiquette de zone de protection des ressources, ce qui bannit les activités de prélèvements, comme la pêche ou la chasse. «Le défi est maintenant d'élaborer la réglementation pour encadrer ce plan de zonage», ajoute M. Langlois.


Ce n'est pas la seule mesure mise de l'avant dans ce nouveau plan, qui a nécessité plusieurs années de travail, dont huit consultations publiques réunissant 250 personnes. «C'est une vision d'avenir pour les 15 prochaines années», disait M. Langlois.


Pour l'article complet, consultez Cyberpresse


Bookmark and Share   
 
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo