AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les requins-baleines : un indicateur des impacts de la marée noire?

15-09-2010

Surpêché pour ses ailerons aux vertus aphrodisiaques, le requin-baleine est inscrit sur la liste des espèces vulnérables. La marée noire dans le golfe du Mexique mène ce géant des mers vers sa perte. Le Canada en subirait les effets par ricochet.


Les requins-baleines (Rhincodon typus) sont les plus gros poissons des océans : ils peuvent peser jusqu'à 34 tonnes et mesurer plus de 20 mètres. Ils font partie des élasmobranches, la familles des requins (ou squales) et des raies.


Ce sont de gentils géants qui se nourrissent de plancton, de krill ou de larves de poissons. Le nombre exact d'individus est un mystère, car ils migrent sur de longues distances, de préférence dans les eaux tempérées. Le plus long voyage enregistré d'un requin-baleine serait de 13 000 km sur une période de 36 mois. Dans l'Atlantique, ils ont été observés aux abords de la ville de New-York.


Les squales viennent se nourrir à l'embouchure du Misissippi. Des spécimens ont été aperçus près des nappes d'huile par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).


Pour l'article complet: Médiaterre


Bookmark and Share