AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Des bactéries « pompent » le pétrole du Golfe du Mexique

10-09-2010

bactéries

Dans la lutte contre la nappe de pétrole qui jonche les profondeurs du Golfe du Mexique, une armée silencieuse opère dans l’ombre. Des scientifiques ont ainsi mis à jour l’existence de bactéries d’un genre nouveau : des dévoreuses de pétrole. Présentes en grande quantité à l’endroit même de la nappe, elles se gavent d’hydrocarbures. 


La nature nous prouve une fois de plus, s’il en est besoin, qu’elle peut tout à fait panser les plaies que l’Homme lui inflige. Les autorités américaines, en prédisant la disparition de la nappe de pétrole échappée de la plateforme Deepwater, avaient fait montre d’un peu trop d’optimisme. En effet, une équipe de scientifiques annonçait, fin août, que la nappe n’avait pas du tout disparu. Mais qu’au contraire, elle avait migré plusieurs centaines de mètres plus au fond ! Le puits est donc certes bouché, mais le pétrole continue de perturber l’écosystème marin, probablement de façon irrémédiable.


Pour l'article complet: developpementdurable.com


Bookmark and Share   
 
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo