AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

La destruction des écosystèmes accentue l'effet des inondations

28-08-2010

Si les changements climatiques jouent probablement un rôle dans les précipitations records qui se sont abattues cet été sur l'Asie, la destruction des écosystèmes a fortement accentué l'effet des inondations dévastatrices, estiment des experts.


Déforestation à grande échelle, transformation de zones humides en terres à cultiver, urbanisation incontrôlée ou déversement de déchets sur des canaux naturels de drainage, autant de facteurs qui accentuent l'impact des inondations, selon les experts.


«On ne peut pas accuser la nature de tous les maux (...) les hommes ont empiété sur les plaines où se déversent les fleuves en crue», explique Ganesh Pangare, coordinateur régional basé à Bangkok de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).


Une meilleure gestion de ces plaines limiterait le coût humain et économique des catastrophes naturelles, dont la dernière au Pakistan a fait plus de 1 400 morts.


«Il faut s'assurer que les infrastructures naturelles soient protégées, sinon il n'y a pas de développement durable en Asie», ajoute M. Pangare.


Pour Red Constantino, responsable de l'Institut pour le climat et des villes durables, le changement climatique est une façon commode pour les responsables asiatiques de trouver des excuses en cas de catastrophe naturelle.


Pour lire la suite, consultez Cyberpresse


Bookmark and Share