AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Des éponges marines partagent pratiquement 70% des gènes humains

23-08-2010

SYDNEY (AFP) - Les hommes descendent peut-être des singes mais des scientifiques australiens ont trouvé la preuve de liens bien plus proches au fond de la mer, une étude ayant révélé que des éponges marines partageaient pratiquement 70% des gènes humains.
Le séquençage génétique d'éponges marines de la Grande Barrière de Corail a montré que cet animal ancien partageait beaucoup de ses gènes avec les humains, y compris un grand nombre associé à la maladie et au cancer, précise l'étude publiée cette semaine par la revue spécialisée Nature.
Le chercheur Bernard Degnan de l'Université de Queensland a dit à l'AFP que cette découverte pourrait permettre des avancées notables dans la recherche sur le cancer et les cellules souche.
Explorer la fonction génétique des cellules souche d'éponges marines pourrait fournir des "liens profonds et importants" aux gènes qui ont influencé la biologie des cellules souche chez les humains, a-t-il expliqué.
Cela "pourrait nous informer sur la manière dont nous appréhendons nos propres cellules souches et dont nous pourrions les utiliser pour de futures applications médicales", a ajouté le chercheur.
L'étude est le résultat de plus de cinq années de recherches par une équipe internationale de scientifiques, précise Nature.


Source: AFP, août 2010


Bookmark and Share