AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Pour une espèce marine connue, quatre sont inconnues

16-08-2010

espèces marines

Une nouvelle étude démontre que les connaissances humaines sur les formes de vie qui peuplent les océans de la planète pourraient ne représenter que la pointe de l'iceberg.
Le Census of Marine Life, une étude d'une durée de 10 ans impliquant plus de 2700 chercheurs du monde entier, a publié lundi un inventaire de la distribution géographique des espèces marines et de leur diversité dans certaines zones. L'étude s'intéresse autant aux animaux qu'aux végétaux marins.
Il ne s'agissait que d'une partie de l'ensemble de leurs découvertes, qui seront rendues publiques le 4 octobre prochain, à Londres.
Selon Paul Snelgrove, un professeur en sciences de la mer à l'Université Memorial, pour chaque espèce que les scientifiques connaissent, il en subsiste possiblement quatre qui leur sont toujours inconnues. Chaque fois qu'un spécimen est sorti des profondeurs des océans, il existe de bonnes chances pour qu'il s'agisse d'une nouvelle espèce, même dans les eaux déjà explorées, a estimé le scientifique.
Les chercheurs qui ont pris part à l'étude espéraient pouvoir approfondir les connaissances humaines sur les différentes formes de vie marine en réunissant les résultats de recherches locales.
Le Census of Marine Life a compilé une liste d'espèces dans 25 régions-types de la planète, de l'Antarctique à l'Arctique, en passant par des régions tempérées ou tropicales.
Selon M. Snelgrove, il ne s'agit pas là d'une simple liste, mais aussi d'une étude des interactions qui existent entre ces espèces.
Philippe Archambault, un biologiste à l'emploi de l'Université du Québec à Rimouski qui apporte un contenu canadien à l'étude, croit que le climat du pays et sa taille compliquent les efforts de recherches.
Selon M. Archambault, les chercheurs ont une bonne idée de ce qui se passe en été, au Canada, mais ce n'est pas nécessairement le cas en hiver.
En proportion de leur territoire maritime, la Corée du Sud, la Chine et l'Afrique du Sud sont les pays qui accueillent le plus d'espèces marines. Même les régions les moins diversifiées sur le plan marin comme la mer Baltique ou le nord-est des États-Unis comptent environ 4000 espèces connues.


Source: Cyberpresse, août 2010


Bookmark and Share