AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Espèces disparues: «En deux générations, on a perdu un tiers des animaux de la planète»

26-06-2010

Jean-Christophe Vié est le directeur adjoint du Programme pour les espèces de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Il s'occupe notamment de l'élaboration de la liste rouge des espèces menacées.
La disparition d'une espèce rare d'oiseau a été annoncée aujourd'hui. Est-ce un événement rare?
Malheureusement non, on a déjà recensé environ 800 extinctions attribuées à l'homme depuis l'an 1500. Mais il y a beaucoup d'espèces potentiellement éteintes, pour lesquelles on a un doute et qu'on ne déclare pas encore disparues. Il n'y a rien de pire, pour notre crédibilité, que de déclarer une espèce éteinte pour la voir réapparaître quelques années plus tard.
A quel moment juge-t-on qu'une espèce a disparu?
Nous avons des critères très rigoureux. Ce n'est que quand tout a été mis en œuvre pour retrouver des membres de cette espèce, qu'on a cherché à en trouver à l'endroit et au moment où il est le plus probable qu'ils se montrent, qu'on déclare l'espèce éteinte.
Lorsqu'on sait qu'une espèce est menacée, ne pourrait-on pas conserver des individus de cette espèce en captivité?
Il y a 10.000 espèces d'oiseaux, on ne peut pas tout mettre en zoo, et de toute façon ils ne se reproduisent pas tous en captivité. Des fois, une disparition est due à une épidémie, on peut être pris de court... On est loin de l'Arche de Noé.
Source : Libération, mai 2010


Bookmark and Share