AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les animaux laids condamnés à l’oubli ?

24-06-2010

Plus les animaux sont moches moins ils intéressent les chercheurs et moins ils ont de chance d’apitoyer la ménagère qui sort son porte-monnaie pour donner de l’argent aux associations qui militent en faveur de la protection des animaux. La preuve ? Le lamantin, surnommé « vache des mers » en raison de son faciès proche de ce ruminant, souffre de son physique révèle le quotidien The Guardian qui cite une étude de l’Université de Pretoria en Afrique du sud. Cette étude conclut que les scientifiques ont tendance à favoriser les animaux à la frimousse avenante comme les pandas ou les mangoustes plutôt que les laiderons. Par exemple, la mangouste a été le sujet de 100 études publiées depuis 1994 alors que seulement 14 se sont intéressées à la vache des mers. Le chimpanzé reste cependant le sujet préféré des chercheurs car il s’agit de notre plus proche parent. Nos amis les bêtes n’ont qu’à se consoler en réalisant qu’elles ne sont pas plus mal loties que les humains. Une étude réalisée par des chercheurs californiens et publiée en 2007 dans le Journal of Economic Psychology avait démontré que les gens beaux étaient bien mieux payés que les autres…



Bookmark and Share   
 
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo