AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les gorilles victimes de leur popularité

01-07-2010

gorilles

La trop grande proximité des écotouristes serait source de stress pour les gorilles, perturberait leurs habitudes alimentaires et les rendrait agressifs. C’est ce qu’affirme une équipe de chercheurs au terme d’une étude d’un an menée dans la réserve faunique de Bai Hokou en République centrafricaine, une découverte qui a de sérieuses incidences sur l’industrie touristique. Que ce soit pour la chance de voir de près des espèces rares comme des tigres, des ours polaires et des gorilles, l’écotourisme a le vent dans les voiles. Les retombées économiques qu’il engendre aide d’une part à financer des programmes de protection des espèces en péril, et des programmes de développement qui profitent aux populations locales. En Ouganda, par exemple, les permis d’observation des gorilles rapportent près d’un demi million de dollars pas mois. Mais les chercheurs appellent à la prudence, ayant constaté les effets de la proximité des observateurs sur le comportement des gorilles. Ils recommandent donc de faire passer de sept à 18 mètres la distance minimum entre humains et gorilles, et mettent en garde les écotouristes contre les possibilités de réactions agressives. 


Source : The Guardian, mai 2010


Pour en apprendre davantage sur les gorilles, visitez notre Encyclopédie Découverte


Bookmark and Share   
 
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo