AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Le changement climatique impose une cure minceur aux oiseaux

21-03-2010

Oiseaux_couche de soleil

Une étude menée en Amérique du Nord sur près d’un demi-million d’oiseaux d’une centaine d’espèces révèle que bon nombre d’elles perdent graduellement de leur masse corporelle et développent des ailes plus courtes. Ce phénomène est apparu depuis les cinquante dernières années, et les chercheurs l’attribuent à des températures plus chaudes. On ne croit cependant pas que cette perte de poids et de taille soit nuisible aux oiseaux. En biologie, règle générale, on admet que les spécimens sont plus petits dans les climats chauds, ce qu’on appelle la règle de Bergman. Les différences ne sont pas énormes : en moyenne, depuis 46 ans, la perte de masse corporelle serait de 1,3 %. Par exemple, pour une paruline de 10 grammes, la perte représente 130 mg. Mais la perte peut être plus importante selon les espèces. Le cardinal à poitrine rose aurait perdu 4 % de sa masse corporelle, la paruline du Kentucky 3,3 %, et le tangara écarlate 2,3 %. La tendance est surtout observable chez les espèces migratoires. 


Source : BBC, mars 2010


Bookmark and Share   
 
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo