AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les tigres du Bangladesh menacés par la montée du niveau de la mer

15-03-2010

L'une des plus importantes populations de tigres au monde pourrait disparaître d'ici soixante ans du fait de la hausse du niveau de la mer, qui risque d'engloutir leur habitat déjà réduit des mangroves, sur les côtes du Bangladesh, alerte le WWF. Selon une étude du Fonds mondial pour la Nature (WWF) récemment parue dans la revue spécialisée "Climatic Change", une augmentation prévue de 28 centimètres du niveau de la mer, par rapport aux niveaux de 2000, pourrait diminuer d'ici 2070 l'habitat de ces tigres de 96% dans la région des Sundarbans, au Bangladesh, ce qui réduirait leur population à cinq tigres. D'autres études ont montré dans le passé qu'une population de tigres de moins de 25 individus a des difficultés à survivre. Ces grands félins sont capables de se développer dans des habitats très divers, des forêts enneigées de la Russie à celles tropicales de l'Indonésie, mais la hausse prévue du niveau de la mer au Bangladesh devrait l'emporter sur la capacité du tigre à s'adapter, selon Colby Loucks, directeur adjoint de la protection au WWF. "Si nous ne faisons pas d'efforts pour aborder les impacts du changement climatique dans la région des Sundarbans, la seule façon dont les tigres pourront survivre est avec du matériel de plongée!", ironise le chercheur, auteur principal de l'étude. Le tigre fait partie des espèces les plus menacées au monde: on estime la population en liberté à seulement 3.200 individus, survivants du braconnage et de la déforestation généralisés. Dans les Sundarbans, ils seraient près de 250 côté indien et autant côté bangladais. L'étude du WWF est la première à évaluer les conséquences d'une hausse du niveau de la mer sur les tigres, et ses conclusions ont été rendues possibles grâce aux progrès des données collectées dans les Sundarbans, même si elle n'évalue pas l'impact sur les tigres côté indien.


Source : Presse canadienne, mars 2010


Bookmark and Share