AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Colombie-Britannique : Les poux du poisson résistants aux médicaments

07-03-2010

Alexandra Morton et les étudiants de la station de recherche sur le saumon sauvage Salmon Coast Field Station en Colombie-Britannique découvraient récemment que les poux du poisson, des bactéries s’accrochant au saumons d’élevage d’une ferme du secteur de Nootka Sound, devenaient résistants aux médicaments utilisés pour les tuer. Les poux du poisson se nourrissent de la chair et du sang des saumons. Selon Alexandra Morton, la ferme d’élevage norvégienne Grieg Sea food a perdu le contrôle sur le problème et les poux prolifèrent, menaçant gravement l’écosystème marin des environs et s’accrochant maintenant aux saumons sauvages. La documentariste Twyla Roscovitch a suivi Alexandra Morton et son équipe alors qu’ils recueillaient les poux de poissons nageant librement dans les eaux et s’accrochant aux bateaux de façon peu habituelle. La ferme Grieg Sea Food a traité ses saumons au mois d’octobre 2009 mais les données recueillies en janvier 2010 indiquent que le traitement n’a pas fonctionné. Selon Alexandra Morton, la ferme connait le même problème en Norvège. Les poux vont non seulement contaminer les environs mais ils vont aussi dévorer vivants tous leurs poissons d’élevage. 


Depuis plusieurs années, la biologiste Alexandra Morton poursuit son combat afin de rendre les fermes d’élevage de saumons sécuritaires pour l’environnement. Elle s’insurge contre le fait que le gouvernement canadien, par le biais de Pêches et Océans Canada, continue de nier le problème des fermes de saumon et oublie son mandat de protéger nos océans. 


Pour visionner le reportage de Twyla Roscovitch: http://vimeo.com/9646074


Commentez notre blogue: La vie pas toujours rose des saumons.


Pour en savoir plus sur Alexandra Morton, visitez notre section Découverte.


Bookmark and Share