AccueilAccueil nouvelles >
Nouvelles

Les étranges interrupteurs internes des grands dauphins

09-03-2010

epaulard

Des recherches menées sur les grands dauphins (aussi appelés dauphins à gros nez, Tursiops truncatus) donnent à penser qu’ils pourraient détenir la clé d’un traitement du diabète de type 2 chez les humains. Les scientifiques affirment que les dauphins affichent une résistance à l’insuline, tout comme les diabétiques. Par contre, les dauphins disposent d’interrupteurs biologiques internes qui leur permettent d’activer ou de désactiver cette résistance. Chez les diabétiques, la résistance chronique à l’insuline signifie qu’ils doivent gérer de près leur taux de glucose dans le sang, habituellement par un régime alimentaire faible en sucre. Mais les dauphins peuvent faire en sorte que leur métabolisme fonctionne en mode repas ou en mode jeûne. Les dauphins sont dotés de gros cerveaux qui ont besoin de sucre pour fonctionner, un élément rare dans leur alimentation. Leur capacité de contrôler leur taux d’insuline leur permet donc d’extraire de leur alimentation tout le sucre dont ils ont besoin, puis de « fermer le robinet » lorsqu’ils en ont suffisamment consommé. Une meilleure compréhension de ce phénomène pourrait donner des indices d’application chez les humains. 


Source : BBC, février 2010


Pour en apprendre davantage sur les dauphins, visitez notre section Découverte


Bookmark and Share