s
AccueilAccueil Humanima en tournage >
Humanima en tournage

Avec les mandrills

31-08-2010


Aujourd’hui, Guilhem et Pierre-Frédérique reviennent vers le centre de primatologie de Franceville, pour filmer une dernière fois cette étonnante colonie de mandrills. Les enclos sont tellement vastes et la forêt si dense qu’il arrive que certains animaux réussissent à s’y cacher pendant plusieurs semaines sans que les animaliers ne les voient. Pendant longtemps, les scientifiques ont cru que le fait de montrer les dents était une forme de menace chez le mandrill. Il s’agit plutôt d’un signe d’apaisement. Malgré tout, les dents acérées des mandrills suscitent quelques inquiétudes chez les non-initiés. Delphine Verrier, vétérinaire, nous explique le sens de ce sourire.


Par la suite, Guilhem et Pierre-Frédérique quitteront Franceville pour se rendre à l’Ile d’Evengue, sur la côte ouest du Gabon. Ils iront à la rencontre de Nicholas Bachand, un jeune vétérinaire québécois qui a mis en place un programme de réhabilitation de jeunes gorilles orphelins. À suivre…


 


Bookmark and Share