AccueilDécouverteEspèces animalesRequin du Groenland
Requin du Groenland

Requin du Groenland

print send digg delicious
  • Présentement 3.67/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 2 commentaires

Requin du Groenland

Caractéristiques du Requin du Groenland 

 Famille : Squalidés
 Longueur : 2,5 à 4,5 m - peut atteindre 8 m
 Poids : 700 à 1000 kg 
Longévité : Certains chercheurs avancent qu'il pourrait vivre  jusqu’à 200 ans

  • Corps grisâtre et cylindrique.
  • Museau court et arrondi.
  • Petites nageoires dorsales.
  • Dents de la mâchoire supérieure très effilées.
  • Dents de la mâchoire inférieure larges.

Après le requin blanc, le requin du Groenland (Somniosus microcephalus) est le plus gros requin carnivore au monde et le plus gros poisson de l’Arctique. Présent dans l’Atlantique Nord, il est le seul membre des Squalidés à vivre toute l’année dans les eaux polaires. On le retrouve aussi au Québec dans les profondeurs glacées de l’estuaire du Saint-Laurent et du fjord du Saguenay.  

Un grand méconnu

Requin du GroenlandFréquentant des profondeurs que ne peuvent atteindre les plongeurs, le requin du Groenland demeure un grand inconnu pour les spécialistes du monde marin. Ses mœurs, sa fréquence de reproduction, les effectifs de sa population demeurent des questions sans réponse. Ce n’est qu’en 1995 que les premières images d’un spécimen évoluant dans son milieu naturel ont pu être prises.

Un habitant des profondeurs

Le requin du Groenland recherche les eaux dont la température ne dépasse pas 12 degrés Celsius. Il se déplace à des profondeurs d’environ 200 à 400 mètres. Les plus petits spécimens se tiennent plus près de la surface alors que les plus gros peuvent descendre à plus de 1000 mètres. Le jour, l’espèce évolue dans les eaux profondes et, la nuit, elle se rapproche de la surface.

Reproduction

L’âge de la reproduction demeure inconnu. Toutefois, on a pu établir que la capacité de procréer survient quand le mâle a atteint une longueur de 4,5 mètres et que la femelle mesure 3 mètres. En une seule portée, jusqu’à 10 bébés requins peuvent voir le jour.

Lente croissance et longue vie

La croissance du requin du Groenland n’a rien de fulgurant. Elle se limite à environ 1 centimètre par année. Certains chercheurs ont pris en compte cette croissance très lente pour estimer la longévité de l’espèce. Conclusion : les individus de grande taille pourraient facilement être de vénérables centenaires.

Une allure trompeuse

Requin du Groenland

L’allure amorphe de ce requin des profondeurs est trompeuse. Quand son estomac parle, il peut frapper à la vitesse de l’éclair et se faire un festin de presque tout : calmars, phoques, cétacés, poissons, oiseaux aquatiques, animaux morts. L’étude de son estomac a déjà révélé des restes de chiens, de chevaux et même de rennes.

Grand prédateur, petit batailleur

Bizarrement, ce grand prédateur n’est pas un grand batailleur. Plutôt que de vendre chèrement sa peau, il se laisse plutôt capturer assez facilement, sans opposer de véritable résistance. Cette attitude pour le moins étrange contraste avec son instinct de tueur.

Une chair toxique

La chair toxique du requin du Groenland lui enlève toute valeur commerciale. Pour être consommée sans danger d’empoisonnement, la chair nécessite un fastidieux travail de lavage, de séchage, de salage et de fermentation. Le requin du Groenland a été pêché principalement pour l’huile de son foie.

Vivre en eaux polluées

En 2006, un requin du Groenland pêché dans les eaux du Saguenay (Canada) s’est avéré très contaminé par des produits industriels et par des métaux lourds comme le mercure. En constatant un niveau de contamination semblable à celui des bélugas du fleuve Saint-Laurent, on a supposé que le requin résidait dans la région depuis plusieurs années.

Un avenir préoccupant

Requin du Groenland

La pêche au requin du Groenland est interdite dans certains pays comme le Canada et est très réglementée dans les pays où sa capture est encore permise. Malgré ces restrictions, l’espèce est en déclin et son avenir est préoccupant.

Articles connexes
Fleuve St-Laurent
Le fleuve Saint-Laurent est l’un des plus grands fleuves de l’Amérique du Nord.
14 - Cinéaste des profondeurs
Mario Cyr sillonne les mers du monde pour témoigner de cet environnement extraordinaire et fragile.
Liens
GEERG Groupe d’études sur les élasmobranches et le requin du Groenland
Commentaires

Âge

Par Syl34, 2017-01-08, 13h43

Si il peut grandir jusqu'à 8m, en prenant 1 cm par ans, et en vennant au monde à 1m, alors ils vivent sûrement bien plus que 200 ans...

jusqu'à deux cent ans

Par manue, 2014-08-08, 13h43

:) date de l'article???????? Merci Réponse : Voici un lien pour plus d'information sur la présence de ce requin dans les eaux du St-Laurent. http://geerg.ca/fr/gshark_1.html

Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.

Rechercher
Jeux
dhpsb Baleineau perdu
Le jeu de déduction. Sauras-tu aider le baleineau à retrouver sa mère?
dhpsb Queue de poisson
La bande dessinée interactive. Sauras-tu reconstituer l’histoire?
dhpsb Mammifères marins
Le jeu de chasse photographique. Sauras-tu piloter le Lab Bidule?
promo