AccueilDécouverteEspèces animalesPlongeon huard
Plongeon huard

Huard

print send digg delicious
  • Présentement 4.20/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 1 commentaire

Plongeon huard

Caractéristiques du Plongeon huard 

Famille : Gaviidés
Longueur : 70 à 90 cm
Poids : 3,6 à 4,5 kg
Envergure : 1,25 à 1,48 m
Maturité sexuelle : 2 à 3 ans

  • Yeux rouges.
  • Tête et bec noirs.
  • Cou cerclé d’un collier blanc.
  • Long bec pointu.

Le Plongeon huard ou Huard à collier (Gavia immer) est l’une des cinq espèces de plongeons qui comptent aussi le Plongeon à bec blanc, le Plongeon arctique, le Plongeon du Pacifique et le Plongeon catmarin.

Les Plongeons huards hivernent sur les côtes du Pacifique et de l’Atlantique. Au cours de l’été, on peut les observer sur la majeure partie du territoire canadien. 

Un plongeur exceptionnel

Huard

Le Plongeon huard est un plongeur exceptionnel. Il se propulse à l’aide de ses puissantes pattes et n’utilise ses ailes que pour effectuer un changement de direction. Quand il part en quête d’un poisson, ses plongées durent généralement moins d’une minute. Il est capable de descendre à 70 mètres de profondeur et, au besoin, peut rester sous l’eau pendant trois bonnes minutes.  

Un cri envoûtant

Le cri du huard est envoûtant et facilement reconnaissable. Ce cri, qui varie selon les circonstances, peut servir à défendre le territoire, à signaler un danger ou à repérer les membres d’une même famille. 

Un dos en damier

L’été, le dos du Plongeon huard forme un damier noir et blanc caractéristique alors que le ventre est blanc. Durant l’hiver, le plumage devient plus terne et grisâtre. Le mâle et la femelle ont un plumage identique ce qui les rend difficiles à différencier. La femelle est toutefois plus petite. 

Un nid tranquille
Huards

Le huard passe l’été sur des lacs tranquilles où l’eau est claire et profonde. Le mâle et la femelle se partagent la construction du nid en amassant une grande quantité de végétaux aquatiques sur un monticule à proximité de l’eau. En mai ou juin, la femelle pond deux œufs qu’elle couve à tour de rôle avec son partenaire.  

Des parents bienveillants

Après une couvaison d’environ 30 jours, les œufs éclosent et les oisillons quittent le nid le jour même de leur naissance. Les parents veillent sur eux en les transportant sur leur dos pour les mettre à l’abri des prédateurs et leur permettre de se reposer. Les jeunes sont nourris jusqu’à l’âge de 8 semaines et, un mois plus tard, sont en mesure de s’envoler.  

Des poussins vulnérables

HuardsDéjà, au bout de deux jours, les petits savent plonger. Mais les deux premières semaines de leur vie sont précaires. Vulnérables et inexpérimentés, les poussins sont souvent la proie d’un gros poisson, d’une tortue ou d’un grand oiseau.

 

Un régime de poissons

Le Plongeon huard se nourrit principalement de poissons. De temps à autre, il ajoute à son menu des invertébrés, des amphibiens et des végétaux. Au cours de la saison estivale, un couple de huards doit capturer près de 500 kilos de poissons pour nourrir ses petits. 

Migration

Avec l’arrivée de l’automne, le huard déserte son aire de nidification pour migrer vers le Sud. L’oiseau, qui voyage seul ou en petit groupe, va se réfugier dans les régions plus chaudes des côtes est et ouest de l’Amérique du Nord. Au printemps, avec la fonte des glaces, il revient nicher dans les régions nordiques. 

Sensible au dérangement
Huard

Symbole de la nature sauvage et de la solitude, le Plongeon huard est très sensible au dérangement humain. Depuis le début du 20e siècle, sa population a connu un déclin important. Les causes principales sont liées à la perte de l’habitat, aux effets de la pollution atmosphérique et à la contamination des cours d’eau par les pluies acides et le mercure.

 

Articles connexes
Milieux aquatiques
Les milieux aquatiques sont composés de différents systèmes qui abritent plantes et faune.
Parc national de la Mauricie
Le parc national de la Mauricie abrite le plus important site de ponte de la tortue des bois.
16 - Gardien de la nature
Denis Masse passe sa vie dans la nature pour préserver les animaux et leurs habitats.
Denis Masse
Passionné de nature, Denis Masse a fait du Parc national de la Mauricie son terrain de jeu.
Liens
Parc national de la Mauricie Le plongeon huard sous haute surveillance
Commentaires

Huard

Par Lucie Savard, 2016-12-05, 01h01

Je reste aux lac sept-iles a St-Raymond Quebec,il y a un Huard sur le lac encore aujourd'hui j'aimerais savoir si c'est normale

Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.