AccueilDécouverteHommes et femmes de la naturePilai Poonswad
Pilai Poonswad
print send digg delicious
  • Présentement 1.00/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Pilai Poonswad

Protéger les calaos

La Thaïlandaise Pilai Poonswad est appelée affectueusement la « grand-mère des calaos » par ses concitoyens, mais aussi par la communauté scientifique internationale. Tous reconnaissent le travail exceptionnel qu’elle a accompli pour mieux connaitre et protéger cet oiseau emblématique des forêts thaïlandaises. Le calao bicorne est probablement un des plus beaux oiseaux sur terre avec ses couleurs fascinantes, son double bec crânien et ses ailes d’une envergure de 2 mètres. 

Création d’un sanctuaire

Sur les 54 espèces de calaos que l'on retrouve sur la planète, la Thaïlande en abrite 13. Pour protéger les derniers calaos, la biologiste de l’université de Mahidol à Bangkok a créé un sanctuaire dans le parc de Budo, dans le sud de la Thaïlande. Cet endroit riche de 6 espèces différentes de calaos est un des derniers lieux où l’écosystème de la forêt est intact. Le calao a un rôle majeur dans cet écosystème. « S’il disparait, c’est le plus important des maillons de la chaîne écologique qui est détruit », affirme Pilai. Le calao est aujourd’hui une des 13 espèces les plus menacées en Asie.  

Pilai Poonswad a créé de nouveaux habitats pour le calao dans la jungle. Grâce à l’apport de plusieurs villageois, Pilai procède au recensement des oiseaux et au suivi quotidien dans l’habitat; cette activité permet une source de revenus et par extension, aide à la conservation de cet oiseau très prisé des braconniers.

La saison des naissances est particulièrement intéressante pour Pilai et son équipe de chercheurs, car c’est le moment où le va-et-vient des calaos permet d’étudier leur interaction avec l’habitat et leur comportement face aux menaces. Pour beaucoup de chercheurs, ces données sont fondamentales pour comprendre l’équilibre fragile de « l’oiseau de lumière ». La passion de Pilai Poonswad pour cet oiseau à la beauté exceptionnelle a permis de sauver l’espèce de l’extinction. Alors qu’au début du projet en 1994, les calaos étaient presque en voie de disparition,  on retrouve maintenant environ 200 nids et plus de 500 oiseaux dans le parc Budo. 

 

Articles connexes
38 - La grand-mère des calaos
Pilai Poonswad est appelée affectueusement la « grand-mère des calaos » par la communauté scientifique internationale. Depuis plusieurs années, elle effectue le suivi de ces oiseaux multicolores dans les forêts thaïlandaises et travaille à leur protection.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.