AccueilDécouverteHabitats fauniquesMilieux riverains et humides
Milieux riverains et humides
print send digg delicious
  • Présentement 2.33/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Milieux riverains et humides

Les habitats fauniques, milieux de vie des espèces animales, sont très diversifiés et répondent aux principaux besoins de la faune qui les fréquentent. En fait, on parle d’habitats différents mais, la plupart du temps, ces milieux ne sont pas indépendants les uns des autres.

Ainsi, la dégradation du milieu forestier peut avoir des impacts sur les milieux aquatiques et humides avoisinants. Et saviez-vous que certains  animaux peuvent avoir besoin de plusieurs types d’habitats au cours de leur vie comme au cours des saisons?

Milieux riverains et humides

Les milieux riverains et humides sont des milieux très riches en vie animale. En effet, au moins une espèce animales sur deux profitent de ces zones de transition qui sont situées entre les milieux essentiellement aquatiques et les milieux terrestres.

Les zones humides (marécages et marais) ainsi que les milieux plus secs, tels les plaines inondables et les prairies jouent un rôle important dans le maintien de la qualité de l’environnement. Ces milieux servent souvent de lieux de nidification pour une grande variété d’oiseaux.

Animaux qui fréquentent les milieux riverains et humides

Le Canard colvert - Le Canard colvert fréquente les marais, les étangs, les lacs et les rivières. On le retrouve aussi bien dans les prairies que dans les régions boisées.

Le Butor d’Amérique - Le Butor d’Amérique habite les marais d’eau douce ou d’eau salée à végétation haute. Il aime beaucoup les marécages, les champs humides, les fourrés d’aulnes et de saules.

Le Renard roux - Le Renard roux fréquente une grande variété d’habitats : terrains semi-découverts, champs, clairières, lisière des forêts.

La Marmotte commune - La Marmotte commune aime s’établir sur des terrains découverts et bien drainés, comme les prairies rocailleuses, les pâturages, les champs et les lisières des bois.

La Bernache du Canada - La Bernache du Canada passe l’été sur les lacs, les étangs, les marais, et dans les marécages et les tourbières. Elle hiverne plus au sud sur les lacs, dans les baies, les champs et les parcs.

La Corneille d’Amérique - La Corneille d’Amérique peut s’adapter à une foule d’environnement : forêts, terres agricoles, villes, villages, champs, dépotoirs.

La Crécerelle d’Amérique - La Crécerelle d’Amérique plane au-dessus des champs cultivés pour repérer ses proies. Elle se nourrit de petits mammifères, d’oiseaux et d’insectes.

La Moufette rayée - La Moufette rayée fréquente les forêts mixtes ou de feuillus, les prairies, les régions agricoles et même la cour derrière chez vous!

Le Grand-duc d’Amérique - Le Grand-duc d’Amérique est un des oiseaux de proie les plus répandus au Canada. On le retrouve dans un très grand nombre d’habitats, entre autres dans les régions boisées et semi-boisées près d’un cours d’eau.

Articles connexes
Marmotte commune
Le cri perçant de la marmotte lui a valu le surnom de « siffleux ».
Moufette rayée
Célèbre pour son odeur nauséabonde, la moufette est très utile aux humains.
Renard roux
Le renard creuse le sol pour y camoufler sa nourriture.
Canard colvert
Très répandu, le canard colvert fréquente de nombreux habitats.
Corneille d'Amérique
Dotée d’une grande capacité d’adaptation, la corneille habite partout et mange de tout.
Crécerelle d’Amérique
La crécerelle est capable de maintenir une position stationnaire en vol.
Grand-duc d'Amérique
Rapide et silencieux, le grand-duc est un redoutable rapace nocturne.
Bernache du Canada
La bernache, ou outarde, est connue pour ses troupeaux qui forment un V en vol.
Butor d’Amérique
Le butor est un maître du camouflage qui ondule au rythme de la végétation.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.