AccueilDécouverteHabitats fauniquesMilieux aquatiques
Milieux aquatiques
print send digg delicious
  • Présentement 3.33/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Milieux aquatiques

Les habitats fauniques, milieux de vie des espèces animales, sont très diversifiés et répondent aux principaux besoins de la faune qui les fréquente. En fait, on parle d’habitats différents, mais, la plupart du temps, ces milieux ne sont pas indépendants les uns des autres.

Ainsi, la dégradation du milieu forestier peut avoir des impacts sur les milieux aquatiques et humides avoisinants. Et saviez-vous que certains animaux peuvent avoir besoin de plusieurs types d’habitats au cours de leur vie comme au cours des saisons?

Milieux aquatiques

Les milieux aquatiques comprennent différents systèmes : les eaux salées (marin), les eaux saumâtres (estuarien), les nombreux cours d’eau (fluvial) ainsi que les lacs et les étangs (lacustre). Il est parfois difficile de départager les milieux aquatiques des milieux riverains et humides, car ils sont étroitement liés.

Au Québec, les nombreux ruisseaux, rivières, lacs, estuaires, eaux côtières ainsi que le fleuve Saint-Laurent regorgent d’une variété impressionnante de plantes et de faune aquatiques. Ces habitats fournissent nourriture, abri et aire de reproduction.

Animaux qui fréquentent les milieux aquatiques

Le Canard colvert fréquente les milieux aquatiques, car il est un barboteur qui se nourrit de végétaux et d’invertébrés.

La Bernache du Canada niche près d'un cours d'eau (lac, marais ou étang), sur une petite île ou sur la rive. Elle mange des plantes submergées, des fruits sauvages, des herbacées et des grains échappés des cultures.

L’Orignal adore l’eau. Les longues baignades le protègent des insectes piqueurs et il se délecte de plantes aquatiques.

Durant l’été, le loup a un menu est très varié : mulots, lièvres, oiseaux et fruits. Il est un excellent nageur qui n’hésite pas à pourchasser les castors. En hiver, il se nourrit surtout de cervidés.

Le Castor d’Amérique est un herbivore qui se nourrit principalement d’écorces. Son menu varie selon les saisons; il est aussi constitué de branches, de feuilles, de rhizomes et de plantes aquatiques.

Le Pygargue à tête blanche niche dans de grands arbres à proximité ou le long des côtes marines, des lacs et des rivières. Son habitat a été fragilisé par l’épandage de produits chimiques, les coupes de bois et le développement de la villégiature riveraine.

Durant l’été, l’Ours noir fouille sous les pierres et dans les souches d’arbres pourries pour trouver des insectes. Grâce à sa fourrure et son épaisse couche de graisse, il est bien protégé des abeilles auxquelles il peut dérober le délicieux miel. Il mange aussi des poissons et des fruits sauvages. Son domaine s’étend sur une quarantaine de km2.

Articles connexes
Ours noir
Malgré une démarche balourde, l’ours noir peut courir jusqu’à 55 km/h.
Castor d'Amérique
Le castor est le plus gros rongeur de l’Amérique du Nord.
Loup gris
La mâchoire extrêmement puissante du loup peut briser le fémur d’un orignal adulte.
Élan d'Amérique
L’Élan d’Amérique, ou orignal est un grand cervidé adapté aux hivers enneigés.
Canard colvert
Très répandu, le canard colvert fréquente de nombreux habitats.
Pygargue à tête blanche (menacé)
L’épandage de pesticides a été dévastateur pour les pygargues.
Bernache du Canada
La bernache, ou outarde, est connue pour ses troupeaux qui forment un V en vol.
Pygargue à tête blanche
Le nid du pygargue à tête blanche peut atteindre 1,8 m de diamètre.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.