AccueilDécouverteHabitats fauniquesLe corridor vert Châteauguay-Léry
Le corridor vert Châteauguay-Léry
print send digg delicious
  • Présentement 5.00/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Le corridor vert Châteauguay-Léry

Une mobilisation des citoyens

Située à proximité de Châteauguay au Québec, le long du fleuve Saint-Laurent et du lac Saint-Louis, Léry est une charmante petite municipalité de 2 300 habitants entourée de forêts vierges. En 2010, ses paisibles habitants apprenaient avec consternation que le maire souhaitait débuter du développement domiciliaire sur son territoire en coupant la forêt environnante directement dans un important corridor faunique de la MRC de Roussillon : le corridor vert Châteauguay-Léry. Un développement qui s’opposait directement au projet de ceinture verte du Grand Montréal. Malgré l’opposition majoritaire de la population, ce nouveau plan d’urbanisme est adopté par le conseil municipal de Léry pendant la période estivale. Ce plan faisait en sorte que 90 % de la forêt disparaîtrait sous les coupes forestières et la population passerait d’un seul coup à 15 000 habitants. Une véritable manne financière pour la ville, mais la grogne s’installe définitivement dans la population.

Les citoyens de Châteauguay et Léry se mobilisent pour contrer le projet, aidés notamment par le groupe SOS Forêt Fernand-Séguin et Héritage Saint-Bernard. Cette mobilisation est importante pour protéger les forêts restantes, d’autant plus que le couvert forestier ne représente plus que 7,3 % du territoire de la MRC Roussillon. En réponse aux pressions des organismes et des citoyens, la MRC a déposé récemment un règlement de contrôle intérimaire pour protéger le territoire le temps qu’il faut pour commencer des études d’impacts sur le terrain. Une bataille est gagnée, mais la guerre se poursuit.

 

Un corridor à haute valeur écologique

Le regroupement de citoyens SOS Forêt Fernand-Seguin, créé en 2008 et présidé par M. Guy Turcotte, a pour mission de faire la promotion de la conservation et la mise en valeur du corridor vert Châteauguay-Léry. Ce boisé a été déclaré d’une importance écologique indéniable. Au départ, l’organisme a recueilli plus de 12 000 signatures de citoyens en faveur de la conservation de ce corridor. La population a participé massivement aux consultations publiques des villes de Châteauguay et de Léry en 2009 et 2010. Une véritable mobilisation citoyenne enthousiaste et déterminée.

Depuis 2008, des inventaires réalisés sur l’ensemble des territoires naturels du secteur ont permis de confirmer la présence de 23 espèces de plantes menacées ou vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées, 125 espèces d’oiseaux, dont 71 nicheurs. Un inventaire mené par le biologiste Raymond McNeil, a dénombré 316 espèces de champignons, dont 23 classés « très rares ».

Selon SOS Forêt Fernand-Séguin, tout le territoire encore à l’état naturel doit être considéré comme un seul corridor à préserver dans son intégralité afin d’assurer la pérennité des écosystèmes et leur interconnectivité. Le groupe et ses collaborateurs proposent maintenant la création d’un parc régional de conservation dans ce corridor à grande valeur écologique, afin que celui-ci soit conservé à perpétuité. La gestion du territoire pourrait être assurée par Héritage Saint-Bernard qui gère déjà plusieurs territoires naturels de la région, notamment l’île Saint-Bernard et le refuge faunique Marguerite-D’Youville.

Articles connexes
Guy Turcotte
Guy Turcotte est membre de SOS Forêt Fernand‐Seguin créé en 2008 pour promouvoir la conservation et la mise en valeur du corridor vert Châteauguay‐Léry.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.