AccueilDécouverteEspèces animalesHarfang des neiges
Harfang des neiges
print send digg delicious
  • Présentement 3.66/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Harfang des neiges

Caractéristiques du Harfang des neiges

Famille : Strigidés
Longueur : Mâle 53,1 à 70,7 cm ; Femelle 63 à 76,7 cm
Envergure : Mâle 157,7 cm ; Femelle 164,4 cm
Poids : Mâle 1612,9 g ; Femelle 1706,7 g
Longévité : 9 ans

  • La tête peut pivoter en décrivant un tour presque complet (270 degrés) pour compenser son champ de vision restreint.
  • Les yeux sont jaunes. Le harfang possède une excellente vision diurne et nocturne qui lui permet de déceler des mouvements à 1 km de distance.
  • L'ouïe est remarquable. Les sons sont captés par le disque facial qui les réfléchit et les amplifie.
  • Les pattes sont puissantes et les doigts fortement emplumés.

Le Harfang des neiges (Nyctea scandiaca) a été choisi par l'Assemblée nationale comme emblème aviaire officiel du Québec en 1987. Il symbolise la splendeur des hivers québécois ainsi que l'importance de la conservation de l'environnement. Le Harfang des neiges a le corps plutôt trapu et une tête ronde sans aigrettes qui facilite son identification. Mais ce sont surtout sa grosseur et sa couleur qui le distinguent des autres hiboux. 

L'habitat

Le Harfang des neiges niche dans le cercle arctique, de l'Amérique du Nord à l'Eurasie. L'été, il fréquente les marais salés et les prés humides et l'hiver, les terres agricoles et les espaces découverts. Cet oiseau de proie couvre un territoire d'environ 1,6 km2 à 6,5 km2.

La reproduction

Pour courtiser la femelle, le mâle plane les ailes en V puis se pose près d'elle pour lui offrir un lemming. Monogame, le Harfang des neiges se reproduit vers l'âge de deux ans. Il est plutôt timide, sauf pendant la nidification.

Pondre sur le sol

La ponte se déroule entre la mi-mai et le début juin. Comme les œufs sont pondus directement sur le sol, la femelle doit rester au nid pour les protéger du froid. Au cours de la couvaison, c’est le mâle qui chasse.

La couvée

La couvée compte en moyenne de 5 à 9 œufs et varie selon la nourriture disponible. Le jeune prend 1 ou 2 jours pour briser sa coquille. Son poids est de 45 g. Pendant les 5 premiers jours, il est aveugle. Au bout de 10 jours, son duvet blanc est remplacé par un duvet gris foncé.

Un chasseur infatigable

Généralement, le harfang se perche pour scruter les environs puis, dès qu'il repère sa proie, il vole sur elle pour la capturer dans ses puissantes serres. Parfois, il pourchasse un oiseau en vol. L'hiver, il marche et saute pour déceler la présence d'une proie sous la neige. Il chasse surtout en début et en fin de journée, période où les lemmings sont les plus actifs. Le harfang avale ses proies entières et recrache par la suite ce qui est indigeste. Les boulettes de régurgitation contiennent la fourrure et les os des proies avalées par le harfang.

Du lemming au menu

Le harfang consomme de 3 à 5 lemmings par jour. Au cours de la saison de reproduction, une famille de harfangs mange environ 1900 à 2600 lemmings. Le harfang se nourrit aussi d'autres petits rongeurs, d'oiseaux et même de cadavres d'animaux, si nécessaire. Il lui arrive de pêcher pour s'alimenter.

Un chaud duvet

Le Harfang des neiges est très bien protégé du froid par un épais duvet, ce qui lui permet de survivre dans les froids les plus intenses. Grâce à ses plumes souples et duveteuses qui rendent le vol particulièrement silencieux, il peut chasser sans trop se faire remarquer. Le plumage est très blanc, marqué de points brun foncé et de rayures chez la femelle et le juvénile. Les mâles adultes sont presque entièrement blanc. Chez les 2 sexes, la couleur s'éclaircit avec l'âge.

Chasseur ou proie?

Durant la période de nidification, le Renard arctique n'hésite pas à s'attaquer aux œufs et aux oisillons laissés sans protection, mais le harfang lui rend bien la pareille car il ne dédaigne pas mettre à son menu des bébés renards. La plus grande menace pour la survie du harfang est le manque de nourriture.

La saison hivernale

Le harfang n’est pas considéré comme un oiseau migrateur et, habituellement, il hiverne dans son territoire de reproduction de l'Arctique. Ses déplacements vers le Sud sont surtout reliés à un manque de nourriture. C’est ainsi qu’il visite les prairies du Canada, le centre nord des États-Unis et le sud du Québec.

Articles connexes
Guy Fitzgerald
Professeur en médecine vétérinaire, Guy Fitzgerald consacre sa vie aux oiseaux de proie.
Milieux forestiers
60 % des espèces d’oiseaux et 76 % des mammifères dépendent du milieu forestier.
05 - Redonner des ailes
Chaque année, Guy Fitzgerald soigne et retourne à la nature plus de 300 oiseaux de proie.
Il parle avec les loups
Le film Il parle avec les loups nous entraîne dans un monde mystérieux où les barrières entre l’humain et l’animal s’effacent. Au nord du Québec, en Abitibi, dans un pays de grands espaces, Michel et Louise Pageau consacrent leur vie à soigner des animaux sauvages blessés, pour ensuite les remettre en liberté. Le fait que cela ne soit pas toujours possible les a amenés à créer un Refuge pour héberger ceux qui ne peuvent être libérés.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.

Rechercher
Jeux
dhpsb Oiseaux de proie
Le jeu de chasse photographique. Sauras-tu piloter le Lab Bidule?
dhpsb Habitats fauniques
Le jeu d’aventure et de découvertes. Sauras-tu faire équipe avec le Lab Bidule?
dhpsb Mission Harfangs
Le jeu de stratégie et d’aventure. Sauras-tu prendre soin des animaux de la forêt boréale?
promo