AccueilDécouverteHommes et femmes de la natureGordon Blankstein
Gordon Blankstein

Un don particulier

Gordon Blankstein a un don pour communiquer avec les animaux. Sa femme Yvonne le surnomme Dr. Doolittle. On le voit ici avec deux antilopes bongos.

print send digg delicious
  • Présentement 2.00/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 2 commentaires

Gordon Blankstein

Remettre à la nature

Gordon Blankstein est né à Brandon au Manitoba. Après avoir complété un baccalauréat en sciences de l’agriculture et un MBA à l’université de Colombie-Britannique, il se lance en affaires. Plusieurs projets, allant de la chaine de restaurants au domaine des télécommunications en passant par le secteur minier, lui permettent d’engranger des sommes considérables qu’il utilisera pour réaliser le rêve de sa vie. Avec l’aide de sa femme Yvonne, il achète un immense terrain dans la région de Fort Langley en Colombie-Britannique et fonde en 1986, le Mountain View Conservation and Breeding Centre.

Gordon et sa femme élèvent ici même au Canada les espèces animales les plus menacées dans le monde dans le but de les retourner ensuite dans leurs pays d’origine. Pour Gordon Blankstein, c’est une façon de remettre à la nature ce qu’elle a perdu à cause de nous.

Recréer ds conditions propices

Le Centre Mountain View Conservation and Breeding Centre accueille une cinquantaine d’espèces animales en provenance de partout dans le monde. La plupart de ces espèces sont en danger d’extinction dans leur pays.

L’objectif de Gordon Blankstein et de sa femme Yvonne est de fournir aux animaux un habitat propice à leur survie et à leur reproduction.

Une des premières espèces en danger critique d’extinction qu’il a accueillies sur sa ferme en 1987 est un Addax ou antilope à nez tacheté. Il ne reste plus, à l’état sauvage, qu’une centaine d’individus, disséminés en petits groupes au nord de l’Afrique. Grâce aux efforts déployés par le Centre, une première harde d’Addax a été réintroduite dans un parc de conservation du Sénégal.

Articles connexes
Lycaon
Capable d’atteindre 60 km/h en poursuite, le lycaon rate rarement une proie.
33 - Une espèce rare
Sur sa ferme de Langlay, Gordon Blankstein élève des espèces rares pour les retourner en nature.
Mountain View Conservation and Breeding Centre
Ce centre élève des animaux rares et menacés pour les retourner dans leur pays d’origine.
Commentaires

Centre Mountain View

Par Équipe Humanima, 2010-03-01, 14h33

@Gerome. Quelques mois après le tournage de l’épisode portant sur Gordon Blankstein, une plainte anonyme à été déposée auprès de la SPCA de la Colombie-Britannique de la part de certains employés et anciens employés du Centre Mountain View. Lorsque nous avons choisi ce sujet, aucune plainte n’avait jamais été déposée à la SPCA contre ce centre qui collabore avec plusieurs ministères provinciaux et nationaux sur le rétablissement de la marmotte de l’Ile de Vancouver et d’autres espèces animales menacées au Canada. Le centre est aussi accrédité par la Caza (Canadian association of zoos and aquarium), l’organisme qui régit les institutions zoologiques au Canada qui lui a remis deux prix en 2008. Nous suivons donc ce dossier avec un grand intérêt. La SPCA doit rendre son verdict complet d’ici quelques semaines suite à l’autopsie des girafes décédées.

Mr.

Par Gerome, 2010-02-24, 14h33

Si Gordon parle avec les animaux et connait leurs besoins, pourquoi alors leur refuse-t-il les soins veterinaires même quand la SPCA le lui ordonne? Pourquoi, dans les hivers froids du Canada, refuse-t-il de fournir du chauffage pour des animaux tropicaux et les laisse mourrir de froid? Et quand les vétérinaires constatent que c'est le froid qui a tué ces animaux, Gordon le nie. Je pense que peut-être Gordon n'écoute pas les animaux mais seulement son envie égoiste de faire parader ces animaux qu'il a achetés devant les gens et les caméras.

Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.