AccueilDécouverteNature et environnementForêt boréale
Forêt boréale
print send digg delicious
  • Présentement 2.60/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Forêt boréale

Plus vaste écosystème du monde, la forêt boréale constitue l'une des principales réserves d'oxygène de la planète. Elle est la zone forestière la plus froide de l'hémisphère nord.

L’immense forêt du Nord

La forêt boréale représente près du tiers des forêts mondiales. Elle s’étend à l’hémisphère nord sur une largeur de 1000 km et traverse principalement le Canada, la Russie et les pays scandinaves. Abritant des milliers d’espèces sauvages, elle constitue la plus grande étendue de végétation du Canada.

De forêts, de lacs et de rivières

Modelée depuis 10 000 ans par les forêts, les lacs et les rivières, la forêt boréale est la plus grande forêt ancienne de l’Amérique du Nord. Chaque jour, ses terres humides filtrent des millions de litres d’eau en plus de réduire les risques d’inondations et de sécheresses.

Un sanctuaire faunique

Plus de 85 espèces de mammifères vivent dans la forêt boréale. Élan d’Amérique, caribou, ours, loup, lynx et castor sont parfaitement adaptés à son climat rigoureux. Cet écosystème est fréquenté par plus de 300 espèces d’oiseaux qui, pour la majorité, sont migratrices. Certaines espèces comme la mésange, le pic, le corbeau et les strigidés y résident en permanence. La forêt boréale est un véritable sanctuaire de reproduction pour près de la moitié des oiseaux de l’Amérique du Nord.

Renaître de ses cendres

La forêt boréale est dominée par une flore résistante principalement constituée de conifères (épinette, sapin, mélèze et pin). Les feuillus (bouleau, sorbier, peuplier, saule) se retrouvent surtout à proximité des lacs, des rivières et des tourbières. Régulièrement ravagée par le feu, la forêt boréale sait renaître de ses cendres. Une nouvelle génération d’arbres pointe alors du sol noirci pour régénérer peu à peu l’ancienne forêt.

Articles connexes
12 - L'homme et son paradis terrestre
Environnementaliste engagé, Henri Jacob défend son paradis avec rigueur et respect.
09 - Des prédateurs et des hommes
Rolland Lemieux n’hésite pas à entrer dans une tanière pour mieux les étudier des animaux.
06 - Un cri qui vient de loin
Maryo Pépin étudie les animaux afin de créer des appeaux qui imitent parfaitement leurs cris.
13 - La saison des naissances
Vétérinaire dans un zoo sauvage, Josée Tremblay est fort occupée à la saison des naissances.
Liens
ABAT L’Action Boréale de l’Abitibi-Témiscamingue ABAT
Il parle avec les loups
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.