AccueilDécouverteNature et environnementFleuve St-Laurent
Fleuve St-Laurent
print send digg delicious
  • Présentement 4.00/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Fleuve St-Laurent

Le réseau hydrographique du fleuve Saint-Laurent s’est formé à la suite de la fonte glacière survenue il y a plus de 8 000 ans. Il compte parmi les plus grands fleuves de l’Amérique du Nord.

Le fleuve aux Grands Lacs

Dès le 17e siècle, le Saint-Laurent a constitué la principale voie d’entrée maritime du Canada, contribuant ainsi à l’exploration et au développement du nord de l’Amérique. Alimenté par les Grands Lacs, il coule sur plus de 1 000 km et délimite la frontière canado-américaine sur environ 200 km avant de se déverser dans l’océan Atlantique.

Une flore prospère

1 700 espèces de végétaux prospèrent tout le long des zones riveraines et aquatiques du Saint-Laurent. La nature de la flore varie principalement en fonction du climat, de la composition des sols et des marées. Ainsi, d’ouest en est, la diversité végétale du fleuve s’amenuise pour céder progressivement la place aux lichens et aux mousses.

Une faune riche et diversifiée

Le Saint-Laurent abrite une faune riche et diversifiée qui comprend 83 espèces de mammifères terrestres et marins et plus de 400 espèces d’oiseaux, dont les trois quarts sont concentrés dans l’archipel montréalais. 18 espèces d’amphibiens et 15 espèces de reptiles se retrouvent le long du fleuve où vivent plus de 100 espèces de poissons et plus de 2 000 espèces d’invertébrés marins.

Un fleuve à la santé fragile

La concentration démographique, le développement industriel, l’exploitation agricole et la navigation maritime nuisent à la santé du fleuve. Plusieurs espèces se retrouvent ainsi menacées par la contamination et la détérioration des habitats naturels. Depuis 1978, des mesures de protection visent à assainir le Saint-Laurent et ses affluents qui fournissent l’eau potable à 40 % de la population du Québec.

Articles connexes
Milieux aquatiques
Les milieux aquatiques sont composés de différents systèmes qui abritent plantes et faune.
Rorqual bleu
Avec ses 120 000 kg, le rorqual bleu est le plus gros animal de la terre.
01 - Au rythme des grandes baleines
Au fil des saisons, Janie Giard suit les allées et venues des mammifères marins du Saint-Laurent.
10 - Illusionniste de nature
Peintre naturaliste, Pierre Leduc trempe son pinceau dans la beauté et la fragilité des habitats.
Béluga
La peau du béluga est 100 fois plus épaisse que celle des mammifères terrestres.
14 - Cinéaste des profondeurs
Mario Cyr sillonne les mers du monde pour témoigner de cet environnement extraordinaire et fragile.
Requin du Groenland
Le Requin du Groenland peut plonger à plus de 1000 m dans les eaux froides.
Rorqual à bosse
Le chant du rorqual à bosse est l’un des plus complexes du monde animal.
30 - L’appel du large
Richard Sears étudie les rorquals dans les décors majestueux de l’Archipel-de-Mingan.
Liens
GREMM Le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins
MICS : Station de recherche des îles Mingan
GEERG Groupe d’études sur les élasmobranches et le requin du Groenland
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.

Rechercher
Jeux
dhpsb Queue de poisson
La bande dessinée interactive. Sauras-tu reconstituer l’histoire ?
dhpsb Mammifères marins
Le jeu de chasse photographique. Sauras-tu piloter le Lab Bidule ?
dhpsb Baleineau perdu
Le jeu de déduction. Sauras-tu aider le baleineau à retrouver sa mère ?
promo