AccueilDécouverteEspèces animalesCastor d'Amérique
Castor d'Amérique

Castor d'Amérique

print send digg delicious
  • Présentement 4.33/5 étoile.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
comments 0 commentaire

Castor d'Amérique

Caractéristiques du Castor d’Amérique 

Famille : Castoridés
Longueur : 87,5 à 127 cm (incluant la queue)
Poids : 11 à 35 kg
Longévité : 24 ans

  • Queue écailleuse, large et aplatie
  • Pattes arrière palmées, munies de 5 longs orteils griffus
  • Pattes avant petites et non palmées
  • Incisives de couleur orange
  • Fourrure épaisse et imperméable

Le Castor d’Amérique (Castor canadensis) est très répandu en Alaska, au Canada et aux États-Unis. Les castors européens (Castor fiber) qu’on retrouve de la France à la Russie sont beaucoup moins nombreux. Il n’existe que deux espèces de castors dans le monde.

Un gros rongeur

Castor d'AmériqueLe Castor d’Amérique est le plus gros rongeur de l’Amérique du Nord. Il vient au deuxième rang parmi les 1500 espèces de rongeurs répertoriées dans le monde. Taillées en biseau, ses incisives sont très tranchantes et poussent sans cesse. 

 

Un animal habile

Presque aussi habiles que des mains, les pattes avant travaillent avec précision dans l’exécution des travaux de construction. La queue sert de nageoire et de gouvernail. En cas de danger, le castor frappe sa queue à la surface de l’eau. Ce signal peut s’entendre à 1 km.

Une fourrure bien entretenue

L’épaisse fourrure du castor le protège du froid même s’il nage dans l’eau glacée. Grâce aux griffes de ses pattes arrière, le castor peut peigner sa fourrure et l’entretenir avec soin.

Un remarquable nageur

Le castor peut atteindre 7 km/h à la nage et rester jusqu’à 15 minutes sous l’eau. Quand il plonge, ses oreilles et ses narines se ferment et une membrane transparente protège ses yeux. Il peut même manger sous l’eau sans s’étouffer

L’habitat

Castor d'AmériqueLe castor s’établit dans les étangs, les marais et les lacs aux rives boisées. Ingénieur extraordinaire, il construit sa maison à l’aide de branches d'arbres, de troncs et de boue. La hutte peut atteindre 3 m de haut et 7 m de diamètre. Ses entrées sont immergées sous l’eau. On ne peut y accéder qu’en plongeant. Le castor est ainsi à l’abri des prédateurs.

Le barrage

Le barrage sert à contrôler le niveau de l’eau qui doit atteindre l’entrée de la hutte sans l’inonder. Principalement constitué de bois, il est solidifié avec des pierres, des plantes et de la boue. Le barrage peut atteindre 45 mètres de long, jusqu'à 2 mètres de haut et 3 mètres d’épaisseur.

La diversité écologique

Les barrages construits par les castors favorisent la croissance de la végétation en plus de créer un réservoir d’eau qui permet d’affronter les sécheresses. En transformant ainsi le paysage, les castors contribuent à la diversité écologique. Poissons, oiseaux et cervidés profitent d’une augmentation des quantités d’eau et de nourriture disponibles.

L’abattage des arbres

Les plus gros arbres sont rongés de façon circulaire. Le castor débite le tronc en morceaux pour faciliter le transport. Le peuplier, le saule, le bouleau blanc et l'aulne sont les espèces qu’il privilégie. Un seul castor peut abattre plus de 200 arbres par an.

Un mangeur d’écorce

Castor d'AmériqueHerbivore, le castor se nourrit principalement d’écorce (environ 500 grammes par jour). Son menu qui varie avec les saisons est aussi constitué de branches, de feuilles, de racines et de plantes aquatiques.

Articles connexes
Milieux forestiers
60 % des espèces d’oiseaux et 76 % des mammifères dépendent du milieu forestier.
Forêt boréale
La forêt boréale constitue l’une des principales réserves d’oxygène de la planète.
Refuge Pageau
Le Refuge Pageau recueille des centaines d’animaux sauvages de la forêt boréale.
Il parle avec les loups
Le film Il parle avec les loups nous entraîne dans un monde mystérieux où les barrières entre l’humain et l’animal s’effacent. Au nord du Québec, en Abitibi, dans un pays de grands espaces, Michel et Louise Pageau consacrent leur vie à soigner des animaux sauvages blessés, pour ensuite les remettre en liberté. Le fait que cela ne soit pas toujours possible les a amenés à créer un Refuge pour héberger ceux qui ne peuvent être libérés.
Liens
Le Refuge Pageau Orignaux, ours, loups et lynx sont au rendez-vous. Plusieurs espèces d’oiseaux de proie vous y attendent aussi.
Laisser un commentaire


Enlever l'image L'image doit être au format jpeg et ne pas dépasser 10 Mo.
La résolution doit être inférieure a 3000x3000


Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.