Accueil > Accueil Blogue et Forum > Guy Fitzgerald > La photo nature dénaturée >
Guy Fitzgerald
Guy Fitzgerald est le fondateur de la clinique des oiseaux de proie à St-Hyacinthe. Il reçoit plus de 300 oiseaux chaque année qu’il s’efforce de soigner et de retourner en nature.

La photo nature dénaturée

15-03-2010, 2 commentaire(s), Par : Guy Fitzgerald

Qui n’a pas vu dans un livre, un calendrier, une affiche ou même un reportage vidéo, la saisissante image d’un harfang des neiges toutes serres déployées sur le point d’attraper une souris dans la neige? Cette image forte a contribué à faire connaître notre emblème aviaire au Québec. Mais qu’en est-il des dessous de la réalisation de ces photos?


La grande majorité – pour ne pas dire toutes ces images – a été réalisée grâce à l’utilisation de souris vivantes domestiques en appâts. Je suis le premier à être en faveur de la mise en valeur des grandeurs de la nature. L’utilisation d’appâts vivants pour faire connaître et aimer les oiseaux de proie ne me cause pas de dilemme moral important dans la mesure où il y a une certaine limite et des objectifs louables. Là où le bât blesse, c’est lorsqu’on abuse de cette technique.


L’explosion de la photographie amateur avec l’apparition du numérique, l’accroissement de la popularité d’ateliers payants de photographie utilisant des douzaines de souris vivantes pour attirer un seul harfang, la lubie d’obtenir la photo parfaite, la facilité avec laquelle un harfang peut développer une habituation à l’homme, sont autant d’éléments qui pourraient mener à un dérapage.


Les débats font rage cet hiver à ce sujet au sein de photographes, d’ornithologues, de biologistes et même de gestionnaires de la faune. Une réflexion s’impose aux photographes qui veulent pratiquer leur loisir dans le respect de nos nobles oiseaux. On peut en apprendre davantage et se faire une opinion sur les pour et les contres de l’utilisation de souris-appâts à des fins photographiques sur le site www.uqrop.qc.ca  ou avec le reportage de La Semaine verte à Radio-Canada du 13 et 14 mars 2010.

Commentaires

François dit :

16-03-2010, 09h37

Ce genre de photos naturaliste me semble à l'encontre du bien-être des oiseaux, en plus de les habituer à se faire nourrir par les humains. J'apprend une situation que je ne connaissais pas et qui me surprend beaucoup. Oui à la valorisation de la faune mais pas au détriment des animaux. Merci M. Fitzgerald pour votre travail de sensibilisation et de protection des oiseaux de proie.

ed dit :

17-03-2010, 15h00

Je suis une résidente de st-barthelemy l`harfand reste derriere chez nous j`ai vue le reportage et je peux vous dire que ce n`est pas exagéré. Des photographes et en grand nombre d`année en année cela peux aller jusqu`a une vingtaine par jour minimum et plus certain jour et presque chacun d`eux a sa boite de souris et je les vois a journée s`étirer le bras pour qu`ils viennent chercher la souris. Tout ce qui a été dit dans le reportage (de la semaine verte) est vrai par rapport au danger de le frapper, car moi-même j`ai failli à quelque reprise j`espere que le gouvernement va se réveiller et changer la loi sur le nourissage des animaux sauvages

Répondre à ce billet

Pour commenter cet article, remplissez le formulaire suivant. Les commentaires seront modérés avant la diffusion sur le site.

Nom* :

Courriel* :

Votre adresse courriel ne sera pas diffusé.

Commentaire* :

Vérification* :

Code de vérification
Saisissez les caractères qui apparaissent dans l’image ci-dessus. Si vous ne pouvez les lire, cliquez ici.

* Champs obligatoires

Blogueurs
documentairesL'équipe Humanima
Venez échanger avec l'équipe d'Humanima.
documentairesAlan Mc Lean
Alan Mc Lean, biologiste de formation, œuvre dans le domaine du journalisme et de la vulgarisation scientifique. Au Biodôme de Montréal, il sensibilise le public aux grands enjeux environnementaux.
documentairesPhilippe Henry
Le photographe Philippe Henry se préoccupe du sort réservé à la nature et à ses habitants. Avec son appareil photo, il capte des images saisissantes qui témoignent de la beauté et de la fragilité du monde animal.
documentairesJean Lauriault
Passionné par le papillon monarque, Jean Lauriault consacre sa vie à la protection de cet insecte merveilleux et d’un phénomène migratoire exceptionnel.
documentairesJacinthe Bouchard
Jacinthe Bouchard est une spécialiste du comportement animalier qui oeuvre dans les zoos autour de la planète afin d'entrainer les animaux à recevoir des soins vétérinaires.
documentairesGuy Fitzgerald
Guy Fitzgerald est le fondateur de la clinique des oiseaux de proie à St-Hyacinthe. Il reçoit plus de 300 oiseaux chaque année qu’il s’efforce de soigner et de retourner en nature.
documentairesPascale Otis
Grande voyageuse, Pascale Otis se passionne pour la recherche et la vulgarisation scientifique. Elle a simplifié la science notamment à travers des documentaires, des conférences et des articles.
documentairesContributeurs
Contribuez au blogue en publiant votre propre billet.
Contribuer à notre blogue
contributeur
Vous désirez partager vos connaissances? Publiez votre propre billet sur le blogue Humanima et voyez ce qu'en pense la communauté Humanima!
Inscription à la liste
Pour être informés des nouveautés, inscrivez-vous à la liste d'abonnés.
S'inscrire
promo